Hébergement mutualisé

L’hébergement mutualisé (parfois appelé aussi hébergement partagé) consiste à héberger divers sites internet sur un seul serveur. Il s’agit d’une solution économique qui permet de bénéficier d’un service de qualité à un prix raisonnable, souvent quelques euros ou quelques dizaines d’euros par an. C’est le type d’hébergement le plus couramment proposé par les hébergeurs de sites internet. Les formules proposent donc un serveur avec une configuration donnée et une offre logicielle (serveur, bases de données, comptes emails, serveur de listes de diffusion, etc.), de même qu’un espace de stockage bien défini.

Qu’est-ce que l’hébergement mutualisé ?

L’hébergement partagé est un modèle d’hébergement web dans lequel un certain nombre de sites web sont réunis dans un pool commun de ressources informatiques par le biais d’un serveur. Par conséquent, la mémoire et la capacité de stockage de la machine physique utilisée pour l’hébergement sont réparties entre les différents utilisateurs. Chaque site Web hébergé sur des serveurs mutualisés est chargé sur son propre domaine, puis stocké sur une partie distincte du disque. Divers projets peuvent être exécutés par plusieurs utilisateurs sur le même matériel. L’hébergement mutualisé est une solution économique particulièrement appréciée des débutants. Dans cet article, nous allons expliquer les avantages et les inconvénients de ce modèle d’hébergement et discuter des différences entre les options d’hébergement gratuit et les serveurs privés.

Comparaison des services d’hébergement

Une alternative d’un hébergement mutualisé peut être l’hébergement gratuit. De nombreux fournisseurs proposent ce service qui s’adresse aux utilisateurs qui ne font pas partie du grand public, à condition qu’ils soient prêts à sacrifier certaines caractéristiques importantes pour obtenir un hébergement gratuit. Alors que l’hébergement partagé est toujours accompagné de son propre domaine pour son site web, les utilisateurs de l’hébergement gratuit ne reçoivent généralement qu’un domaine supplémentaire sous l’adresse web du fournisseur. Il s’agit d’une condition d’exclusion pour les projets web commerciaux pour lesquels une présence forte est une condition de réussite cruciale. D’ailleurs les hébergeurs gratuits tirent leurs revenus des publicités, qui sont souvent affichées sur les sites web des utilisateurs. Le processus de monétisation du projet basé sur le web peut donc ne pas toujours être réalisé conformément aux objectifs des administrateurs.

Article qui pourrait vous intéresser :  L'importance de l'hébergement pour le référencement

Une autre option à l’hébergement mutualisé, ainsi que d’autres options de location, est d’héberger votre propre serveur. Cette solution est fortement recommandée aux utilisateurs expérimentés ainsi qu’aux entreprises qui peuvent payer les frais de maintenance de l’infrastructure informatique.

Un fonctionnement sécurisé des serveurs nécessite des administrateurs compétents qui mettent régulièrement à jour les logiciels et le matériel. Un système comme un serveur dédié dans un centre dédié est généralement moins coûteux que les serveurs personnels.

Cette formule convient en particulier aux entreprises présentes sur les réseaux sociaux et sur les services cloud en général.

L’hébergement mutualisé est une option sûre pour les novices

En termes de stabilité et de sécurité, l’hébergement mutualisé offre une gestion professionnelle pour un service d’hébergement Web. Alors que ceux qui utilisent des serveurs dédiés doivent prendre soin des mesures de sécurité de base, les services d’hébergement partagés donnent aux novices du Web la possibilité de gérer le site de manière responsable. Les services d’hébergement mutualisé veillent particulièrement à la sécurité des données et à la haute disponibilité grâce à la technologie de géo-redondance, aux sauvegardes automatiques et à un réseau de diffusion de l’information (CDN). Les solutions d’hébergement Web offrent une défense efficace contre les attaques sur Internet, telles que les DDoS.

Avantages et inconvénients de l’hébergement partagé

L’hébergement mutualisé est destiné aux webmasters privés et aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent offrir une solution en ligne à un nombre raisonnable et relativement restreint d’utilisateurs. Les avantages qu’offre l’hébergement partagé sont nombreux pour ce segment. Cependant, ce modèle est propice pour ceux qui débutent, et il n’offre pas les capacités nécessaires pour gérer une entreprise professionnelle comme par exemple une boutique en ligne qui reçoit un trafic important. Pour ce type de projet, des serveurs dédiés et des serveurs en cloud sont nécessaires.

  • Avantages : tous les utilisateurs bénéficient des ressources des plateformes d’hébergement et le coût du serveur est généralement plus abordable étant donné que les coûts sont partagés entre tous les utilisateurs de la plateforme. En outre, la plate-forme d’hébergement partagé n’a pas à payer pour le fonctionnement du dispositif physique, contrairement aux serveurs privés. Les coûts associés aux mises à jour, à la maintenance et aux réparations sont couverts par le fournisseur d’hébergement. Cela permet aux utilisateurs de se concentrer sur leur projet de site Web. De nombreuses sociétés d’hébergement Web proposent des outils de configuration simples à leurs clients. L’hébergement mutualisé permet aux administrateurs de sites de gérer de manière centralisée l’espace de leur site Web via le centre d’applications. L’installation de logiciels libres populaires se fait en quelques clics.
  • Inconvénients : l’hébergement mutualisé implique que les différents sites hébergés utilisent les ressources du même serveur, les utilisateurs de ce type d’hébergement ne peuvent alors pas profiter de toute la puissance du serveur. Si un site hébergé sur une plate-forme d’hébergement connaît un trafic important, son utilisation des données peut exercer une pression sur les activités des autres sites web hébergés sur la même plate-forme. Les possibilités d’accès et d’administration sont considérablement réduites avec ce type de modèle. Les configurations fondamentales du dispositif physique, qui sont pertinentes pour tous les utilisateurs, ne sont gérées que par l’hébergeur. C’est la principale différence entre l’hébergement mutualisé et les serveurs dédiés ou virtuels, qui bénéficient généralement d’un accès à la racine.
Article qui pourrait vous intéresser :  Hébergement ColdFusion

Réseaux sociaux

Quel que soit le nombre d’utilisateurs pour une entreprise donnée, la gestion d’un compte Facebook ou Instagram ne nécessite pas d’hébergement puissant, les données étant hébergées et servies par des serveurs distants.

Au contraire des hébergements dédiés, les clients n’ont pas accès directement au serveur en tant qu’administrateur. Ainsi la configuration se fait par l’intermédiaire d’interfaces web. Il est important de vérifier les paramètres de configuration sur lesquels il est possible d’agir (configuration du serveur de nom, du serveur web, du système de gestion de base de données, etc.).